Partager:
6 septembre 2018

Élections provinciales – présentation des candidats

Chantale Jeannotte, candidate de la CAQ

Mais qui est donc Chantale Jeannotte, candidate pour la CAQ? Le Courant des Hautes-Laurentides l’a rencontrée et vous la présente.

Kathleen Godmer , journaliste

Chantale Jeannotte, candidate pour la CAQ dans la circonscription de Labelle (photo: gracieuseté).

Mme Jeannotte a 54 ans, elle est mariée depuis 30 ans et est mère de deux jeunes adultes qui font sa fierté. Résidant à Mont-Tremblant depuis 25 ans, elle est passionnée de ski et toute sa famille pratique ce sport à un haut niveau.

Adolescente, la candidate rêve de théâtre et de devenir comédienne. Elle se dirige vers le Conservatoire Lassalle où elle fait son DEC en Sciences de la parole. Pendant cette période, elle se découvre un plus grand intérêt encore pour les communications et se tourne vers le journalisme. Détentrice d’un baccalauréat et d’une maîtrise en sciences politiques (Université de Montréal), elle part pour la Sorbonne à Paris afin de se doter d’un diplôme d’études approfondies.

De retour au pays, elle décroche un emploi de journaliste pour Radio-Canada qui l’amène à travailler en Alberta pendant quelques années. Par la suite, Mme Jeannotte décide de revenir à Montréal pour suivre son mari et réaliser un autre grand rêve, celui de fonder une famille. Elle prend aussi la décision de changer de carrière pour avoir plus de temps à consacrer à ses enfants.

En suivant l’évolution de ceux-ci, elle commence à s’impliquer dans divers comités de parents et conseils d’administration touchant au milieu de l’éducation et à l’aide en milieu familial et s’implique dans différentes associations sportives en lien avec le ski.

Mme Jeannotte se dirige donc dans la fonction publique. Elle compte, à ce jour, plus de 27 ans d’expérience dans différents ministères au sein du gouvernement du Canada, dont 17 ans dans le milieu du développement économique régional où elle a eu l’occasion d’œuvrer auprès de plusieurs MRC du Québec.

Voyant le temps passer rapidement et ressentant une envie de changer les choses, elle s’implique de plus en plus en politique. Lorsqu’elle découvre la CAQ, elle y voit un nouveau parti nationaliste qui veut défendre les valeurs des québécois(es), qui a l’économie comme priorité et qui est un parti de et pour les régions, elle se sent interpellée.

La candidate caquiste considère comme une chance l’occasion proposée par son parti de devenir candidate dans la circonscription de Labelle. Elle entend mener une campagne propre et travailler fort afin de contribuer à changer les choses.

Partageant les mêmes idéologies que son parti, dirigé par François Legault, elle désire elle aussi travailler, entre autres, à développer et diversifier l’économie pour rendre le Québec prospère, à travailler à éviter l’exode des jeunes dans les régions, à stimuler l’investissement et la création d’emplois de qualité, à améliorer les soins de santé dans les hôpitaux et CHSLD, à améliorer les infrastructures routières, plus particulièrement la sécurité sur la route 117, à augmenter la diplomation et la réussite scolaire chez les jeunes et à améliorer l’aide aux familles.

Partager:

Kathleen Godmer , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer