Partager:
8 septembre 2019

Louis Lapalme du U14, FC Mont-Laurier

Jamais trop de soccer

Louis Lapalme est originaire de Mont-Laurier. Âgé de 14 ans, il est en secondaire 3 et est un très bon élève, particulièrement en science. Il a même fait un voyage d’échange, à Winnipeg, pour perfectionner son anglais. Passionné par son sport, il a commencé le soccer à quatre ans et s’implique dans tout ce qui peut le mener plus loin. Il a fait son parcours dans le soccer mineur à Mont-Laurier et c’est à 11 ans qu’il se met à pratiquer un soccer plus compétitif avec le FC.

« J’ai été au tournoi à Barcelone, c’était vraiment le fun. C’était différent de jouer avec des joueurs d’autres pays. Ils sont beaucoup plus forts. Ça a bien été et ça m’a permis de découvrir de nouvelles choses et de m’améliorer surtout. On avait un entraîneur de Gatineau qui était très bon. Il m’a fait beaucoup évoluer à la défense et depuis, je joue à cette position. Avant, j’étais à l’attaque », a expliqué le sportif.

« J’ai fait deux fois le camp des Écoles de soccer de l’Impact de Montréal. L’an passé, c’était à Mont-Laurier et ça durait trois jours. Cette année, je suis allé faire le camp à Montréal parce que mon inscription ici avait été annulée. J’étais tout seul dans ma catégorie. Mes parents l’ont remplacée par le camp qui se donnait là-bas et qui durait une semaine. On était reçu à 100% par l’Impact et on avait même des sorties avec l’équipe. On est allé voir le match de l’équipe Canada », a raconté Louis.

« Je suis aussi arbitre. C’est pas mal à tous les niveaux. À Mont-Laurier, on est environ huit arbitres et je suis le troisième plus expérimenté. Je suis souvent appelé à arbitrer pour des plus vieux que moi et ça se passe très bien. À Mont-Laurier, ce sont tous des gens que je connais, c’est plus facile. C’est au niveau récréatif donc c’est moins stressant. J’arbitre aussi dans la Ligue des Laurentides et les matchs officiels de ligue qui ont lieu ici, c’est moi qui les fais. Ça, c’est beaucoup plus exigeant parce que là, il y a plus de jugement de la part des gens de l’extérieur », a confié l’athlète.

« Je suis aussi assistant-entraîneur pour les plus jeunes de sept à dix ans. J’ai décidé de m’impliquer comme assistant, car j’aimerais bien devenir entraîneur. Ça me permet de transmettre ma passion. J’aimerais ça, comme joueur, réussir à aller encore plus haut dans mon sport, mais je ne rêve pas vraiment de me rendre jusqu’au professionnel. J’aimerais bien, plus tard, travailler dans le domaine des sciences et continuer le soccer pour le plaisir », a conclu le jeune homme.

tt

tt

tt

Partager:

À ne pas manquer