Partager:
1 octobre 2019

Alex Perron

L’art de conseiller drôlement

L’humoriste Alex Perron sera de passage à l’Espace Théâtre de Mont-Laurier, le 5 octobre prochain, pour présenter son spectacle: « Alex, ton coach de vie amoureuse – La conférence ». Ce concept original et unique en humour promet un spectacle haut en couleur. Le Courant s’est entretenu avec lui pour en savoir plus.

Kathleen Godmer , journaliste

Alex Perron présentera, le 5 octobre prochain à 20h, « Alex, ton coach de vie amoureuse – La conférence », à l’Espace Théâtre. L’humoriste ne garantit pas la qualité de ses conseils, mais promet des rires à profusion (photo : gracieuseté).
Alex Perron présentera, le 5 octobre prochain à 20h, « Alex, ton coach de vie amoureuse – La conférence », à l’Espace Théâtre. L’humoriste ne garantit pas la qualité de ses conseils, mais promet des rires à profusion (photo : gracieuseté).

À quoi doivent s’attendre les gens qui iront voir votre spectacle ?

C’est certain que même si je dis que je suis coach de vie amoureuse, ça reste quand même un spectacle d’humour. Je l’ai vraiment fait comme une conférence de coach de vie. Oui, il y a des blagues et tout, mais ce n’est pas des numéros de stand-up. C’est vraiment formaté comme fausse vraie conférence. De prime abord on pourrait croire que ça s’adresse juste aux célibataires, mais dans le fond, ça s’adresse à tout le monde. Le but c’est d’avoir du fun. Honnêtement, je ne pense pas qu’on sorte de là en ayant eu plus de conseils qu’il faut pour réussir sa vie amoureuse (rires), mais je suis convaincu qu’on repart en ayant eu ben du fun.

Pourquoi choisir un thème comme la vie amoureuse qui est un sujet qui a beaucoup été exploité et pourquoi décider de faire ça sous la forme d’une conférence ?

En fait, ça découle du livre que j’ai écrit qui est une parodie de coach de vie amoureuse. La suite logique après avoir écrit un livre, c’est que généralement les coachs en font des conférences. J’aimais bien cette idée-là. Dans tout ce que j’ai fait en stand-up, j’ai rarement parlé de l’amour et je trouvais que c’était un bon prétexte pour le faire. Il y a une dizaine d’années, des coachs de vie on ne voyait pas ça. Là, on dirait qu’il y en a pour tout et j’avais envie d’exploiter ce filon-là. Oui, ça parle de l’amour, mais en dedans de cinq minutes, les gens comprennent qu’on va surfer sur à peu près n’importe quoi. Pour moi, c’était plus le principe de pouvoir m’amuser aux dépens de ces coachs de vie.

En humour, on constate de plus en plus que la tendance est beaucoup plus au stand-up traditionnel; pourquoi prendre le risque de mettre en scène un personnage ?

Je trouvais que justement, ça changeait le moule. Moi, j’ai fait beaucoup de stand-up et je trouvais que c’était une autre façon de faire mon métier. Je pense qu’à date, les gens sont assez surpris de cette tournure-là. Les gens ne sont pas perdus, ça reste quand même de l’humour accessible qu’on comprend bien. Je trouvais que c’était une autre formule et que ça sortait un petit peu des rangs. Comme avec les mauvais coachs de vie, les gens vont être appelés à réciter des mantras, j’ai un mauvais PowerPoint sur scène avec un écran, il y a une période de questions, c’est participatif. Vers la fin de la conférence, les gens (mais ils ne sont pas obligés) peuvent se lever et il y a deux micros dans la salle pour les questions. Ils peuvent me poser les questions qu’ils veulent à propos de leur vie amoureuse et je réponds. Il n’y a rien de préparé, ça se passe ce soir-là avec les gens qui sont là. Oui, on est quand même dans l’humour, mais je voulais explorer une nouvelle façon de faire.

En laissant les gens intervenir comme ça, ce doit être tout un défi pour vous ?

J’aime me mettre en danger. Je suis quelqu’un qui improvise facilement et je rebondis facilement sur ce que les gens disent. Je trouve que ça fait un moment original et qui change à chaque fois. Là, ça fait près de 40 spectacles que je fais et j’ai eu de tout comme questions, vraiment de tout (rires). Des questions très personnelles, des questions en lien avec la conférence, ça va vraiment dans tous les sens, mais je pense que ça donne réellement un moment super trippant pour le public.

La tournée roule depuis un certain temps, on vous connait aussi comme comédien, auteur, animateur; de quoi sera faite votre prochaine année ?

Pour la prochaine année, ça va être encore un mélange de ma conférence, un peu de télévision, on va se le dire, à Radio-Canada. Je sors, pour Noël, un jeu de table, un jeu de société basé sur l’improvisation. Pour le moment, c’est ça. Je ne veux pas trop m’éparpiller non plus. Il y a encore un bon bout de conférence et de tournée, avec la télé, ça comble assez bien mes semaines.

Partager:

Kathleen Godmer , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer