Partager:
26 novembre 2019

Fermeture en soirée de la cafétéria de l’hôpital

Le CISSS des Laurentides planche sur une solution

Suite à l’inquiétude du syndicat relatif à la fermeture épisodique de soir du service à la cafétéria de l’hôpital de Rivière-Rouge, la direction générale du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides explique la situation.

Ronald McGregor - Info Nord , journaliste

La situation du service en soirée de la cafétéria du point de services de Rivière-Rouge relève du manque d’effectifs, une situation qui doit se résorber selon la direction générale du CISSS des Laurentides.
La situation du service en soirée de la cafétéria du point de services de Rivière-Rouge relève du manque d’effectifs, une situation qui doit se résorber selon la direction générale du CISSS des Laurentides.
© (Photo L’info du Nord – Archives)

Le manque d’effectifs est à la base du problème comme le soulevait le STTLSS-CSN (Syndicat des travailleuses et travailleurs des Laurentides en santé et services sociaux - CSN) depuis des semaines. La direction générale du CISSS répond que les employés étaient au courant de la situation. Mélanie Laroche, agente d’information pour l’équipe des communications et des relations publiques du CISSS des Laurentides, explique les détails.

« Le Service alimentaire du Centre de services de Rivière-Rouge du CISSS des Laurentides a émis une note de service à ses employés, le 8 novembre dernier, afin de les aviser qu’en raison d’un manque de personnel, il n’y aurait pas de service à la cafétéria à l’heure du souper jusqu’au 15 novembre prochain. Le fonctionnement appliqué la fin de semaine pour le personnel sera en vigueur pour tous les soupers de la semaine du 11 au 15 novembre 2019 », a-t-elle expliqué à L’info.

L’agente indique que seules les heures de souper sont touchées et qu’en aucun cas l’arrêt des services ne touche les patients, ajoutant que les employés peuvent obtenir les repas selon la même procédure en vigueur la fin de semaine. Par contre, les visiteurs doivent recourir aux machines distributrices disponibles en tout temps. Les repas en soirée des patients sont toujours préparés de jour et le vendredi pour les fins de semaine.

« Cette décision a été prise afin de prioriser la clientèle en l’absence de personnel disponible et ainsi s’assurer de minimiser l’impact. Il s’agit d’une situation exceptionnelle en raison d’absences non prévues de quelques personnes survenues à la fin de la dernière semaine. Il s’agit donc d’une pénurie temporaire, inattendue », précise Mme Laroche.

En mode solution

Le CISSS des Laurentides se dit proactif dans son activité de recrutement « favorisant un processus d’embauche en continu » selon Mme Laroche. « À cet effet, plusieurs candidats sont attendus en entrevue ce vendredi [le 15 novembre] afin de bonifier le personnel lors d’absences », a-t-elle indiqué au journal.

Des absences à court terme à Rivière-Rouge pourraient aussi mener à des déplacements temporaires d’employés vers cette installation, toujours selon la direction du CISSS, mais cette formule doit être évaluée. « Plusieurs mesures sont étudiées avec l’objectif de revenir à la situation normale dès le lundi [18 novembre]. Toutefois, le CISSS rappelle qu’il n’est pas à l’abri d’absences non planifiées du personnel, mais assure qu’il s’agit d’une situation temporaire », indique en terminant Mélanie Laroche. 

Partager:

Ronald McGregor - Info Nord , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer