Partager:
26 novembre 2019

Malgré la fermeture de leur piscine locale

Le club de natation de Mont-Laurier remporte 21 médailles à Montréal

Grâce aux démarches de son conseil d’administration, le club de natation de Mont-Laurier peut s’entraîner dans la ville de Mont-Tremblant pendant la réfection de la piscine locale. Cette entente a permis aux nageurs d’ici de bien performer lors du Festival par équipe qui s’est tenu à Montréal les 8, 9 et 10 novembre derniers.  

Hélène Desgranges , pigiste

Les nageurs de Mont-Laurier ont pu s’entraîner à Mont-Tremblant pendant la réfection de la piscine locale. Ceci leur a permis d’être prêts pour le Festival par équipe de Montréal.
Les nageurs de Mont-Laurier ont pu s’entraîner à Mont-Tremblant pendant la réfection de la piscine locale. Ceci leur a permis d’être prêts pour le Festival par équipe de Montréal.
© Photo : gracieuseté club de natation de Mont-Laurier)

La fermeture de la piscine de Mont-Laurier pendant la réfection majeure qui y est faite a, bien entendu, des incidences sur les activités locales qui s’y dérouleraient normalement. Ne pouvant plus s’y entraîner temporairement, le club de natation de Mont-Laurier a trouvé une solution : se diriger vers Mont-Tremblant pour y tenir, trois fois par semaine, des entraînements avec ses nageurs. 

Le conseil d’administration du club a réussi à sceller des ententes, entre autres, avec un transporteur qui assure le transport deux fois par semaine. Bien que non idéale, l’alternative qui occasionne un déplacement de 2 h 30 aller-retour a permis néanmoins, au club, d’offrir ses services à 25 nageurs.  

« En début de saison, nous avons toujours moins de nageurs mais habituellement, nous en comptons 30 ou 35. Vu le transport et les heures de retour tardives en soirée, nos tout-petits ne se sont pas inscrits cette saison », explique l’entraîneur Éric Courtemanche.  

Quant à eux, les plus vieux font le déplacement jusqu’à Tremblant et les familles semblent bien gérer la situation quoique les nageurs s’entraînent beaucoup moins que les quatre à cinq fois par semaine auxquelles ils étaient habitués à Mont-Laurier.

Pas d’attentes mais des médailles

Ce sont donc sans attentes que les entraîneurs, les nageurs et leurs supporteurs se sont dirigés vers le Festival par équipe de Montréal afin de compétitionner comme ils le font chaque année. Le nombre de nageurs était moindre que l’an dernier, mais les 15 nageurs de cette année ont remporté sept médailles en relais et 14 en individuel.

Résultats attendus après la réfection de la piscine 

Selon Éric Courtemanche, tous sont curieux de découvrir les travaux réalisés à la piscine de Mont-Laurier. Ils espèrent pouvoir en retrouver l’accès dès janvier tel que l’échéancier des travaux le laisse entrevoir. Il leur est difficile de dire si ces améliorations augmenteront la performance des nageurs mais de s’entraîner dans un lieu plus beau et plus agréable devrait avoir un effet d’entraînement et d’encouragement pour chacun selon M. Courtemanche.

Partager:

Hélène Desgranges , pigiste

  • Courriel

À ne pas manquer