Partager:
7 janvier 2020

Pour une 48e année

La famille Telmosse souhaite de joyeuses fêtes à tous

C’est bien ancré dans le paysage de la Rouge, plus précisément à l’entrée sud de Rivière-Rouge, à la hauteur de la RIDR, ces messages de « Joyeux Noël » et de « Bonne année » sur le grand terrain de la famille Telmosse. Pas d’exception cette année alors que l’on vogue vers la 50<@Re>e<@$p>année en 2021.

Ronald McGregor , journaliste Info du Nord

La famille de Pierre Telmosse à l’œuvre pour écrire le traditionnel Joyeux Noël sur la terre familiale, ici en 2015.
La famille de Pierre Telmosse à l’œuvre pour écrire le traditionnel Joyeux Noël sur la terre familiale, ici en 2015.
© (Photo Archives)

Mireille, la conjointe de Pierre Telmosse, l’homme derrière l’événement, indique à<@Ri>L’info<@$p>que les deux événements ont connu un certain succès. Le premier, celui avec la famille, c’est celui du « Joyeux Noël » inscrit avec des branches d’arbres dans la neige et le deuxième, celui de la « Bonne année ».

« Ç’a été vite en fin de compte avec eux, on parle de moins de 30 minutes », confie Mireille au journal. Pierre Telmosse, grand travailleur, n’est pas à la maison. 

Le comité des citoyens de Rivière-Rouge a lancé quelques jours auparavant une invitation à la population pour venir encourager la famille. Sur les lieux lors de l’événement, le comité, mais aussi la présence de citoyens et d’élus de la Ville, dont le maire Denis Charette avec sa conjointe et le conseiller Alain Otto ainsi que sa conjointe.

Leur présence, leur troisième, se veut un support pour Pierre à la suite de sa candidature comme conseiller municipal lors de la dernière élection municipale, une promesse tenue. « C’est un événement que l’on aime et l’on invite la population à participer l’an prochain », ajoute le maire.

Pierre Telmosse a aussi offert à tous ceux qui sont présents l’occasion de faire une randonnée en traîneau tirée par un puissant cheval. Des collations et du breuvage chaud étaient au menu. 

50 ans bientôt

À deux ans de la 50e de cette activité, rien ne fuit sur l’avenir de cette tradition, oui familiale de prime abord, mais aussi régionale. « On est en mode réflexion sur ce que l’on va faire précisément », indique Mireille.

« Pour plusieurs, ces messages c’est comme une note d’encouragement pour continuer la route, ajoute Mireille. C’est une tradition comme on dit, non? »

« C’est surprenant. Plus de 50 à 60 % des véhicules qui passent sur la 117 klaxonnent quand ils voient que les messages s’écrivent. Les gens s’attendent toujours à voir les messages de Joyeux Noël et Bonne année. C’est comme un repère à l’entrée de la Ville », conclut le maire Denis Charette.

Partager:

Ronald McGregor , journaliste Info du Nord

  • Courriel

À ne pas manquer