Partager:
19 mars 2020

Bilan du forum sur le patrimoine religieux

Des gens demeurent sur leur faim

Le forum sur le patrimoine religieux organisé dernièrement par la MRC Antoine-Labelle (MRCAL) a attiré 29 participants. Les interventions et réponses offertes par Mgr Paul-André Durocher, archevêque de Gatineau, font partie de ce qui a été le plus apprécié des participants. Pourtant, il s’en est fallu de peu pour qu’il ne soit pas présent à l’événement, tout comme d’autres participants qui ont appris la tenue de l’activité à la dernière minute ou trop tard. 

Mgr Durocher, l’administrateur apostolique du diocèse de Mont-Laurier, a livré un compte rendu sur son expérience face à la sauvegarde du patrimoine, au partenariat avec les municipalités et à la vente des bâtiments. Les participants présents au forum ont beaucoup apprécié.
Mgr Durocher, l’administrateur apostolique du diocèse de Mont-Laurier, a livré un compte rendu sur son expérience face à la sauvegarde du patrimoine, au partenariat avec les municipalités et à la vente des bâtiments. Les participants présents au forum ont beaucoup apprécié.
© (Photo gracieuseté – Diocèse de Mont-Laurier)

L’agente de développement culturel et du territoire à la MRCAL, Annie-Claude Beaumont, a effectué une recherche sur les propriétaires d’églises du territoire (privés, municipaux ou organismes) via l’inventaire du patrimoine immobilier de la MRC. 

Ainsi, les municipalités, tout comme le diocèse et les fabriques, ont reçu une invitation de la MRC directement. Des publicités radios, journaux et Facebook ont aussi été visibles pour annoncer le forum.  Malgré tout, certaines personnes concernées par le sujet, comme un propriétaire privé à qui appartient une église, dit ne pas avoir été mis au courant et a appris via un article de L’info que la rencontre avait eu lieu.  D’autres auraient été avertis à la dernière minute de la tenue de l’événement, comme c’est le cas pour le diocèse de Mont-Laurier.

« Moi-même, comme responsable des communications, j’ai appris à travers le journal local la tenue de cet événement. »

Jean-François Roy, prêtre

Néanmoins, comme mentionné par Jean-François Roy, Mgr Durocher, l’administrateur apostolique du diocèse, a accepté d’y participer et de livrer un petit compte-rendu sur son expérience face à la sauvegarde du patrimoine, au partenariat avec les municipalités et à la vente des bâtiments. Les participants ont beaucoup apprécié.

Du financement disponible

Lors du Forum, Andréanne Jalbert-Laramée, du Conseil du Patrimoine Religieux du Québec, a annoncé de nouvelles subventions plus accessibles pour la conversion d’églises. Les gens intéressés, municipalité ou autre, à déposer des projets ont jusqu’au 31 mai pour le faire. Les formulaires sont en ligne.

Depuis 2011, la Maison des Arts et du Patrimoine de Notre-Dame-du-Laus a débuté des démarches de préservation considérant que l’église de cette municipalité est la plus vieille église des Hautes-Laurentides.  Bien qu’environ 50 à 80 personnes assistent encore aux pratiques religieuses dans ce lieu, les coûts de chauffage élevés inquiètent et le milieu a décidé de prendre les devants. 

Le conseiller municipal François Monière demeure sur ses gardes; tant qu’ils ne connaitra pas les critères reliés aux deux nouveaux programmes de financement annoncés, il ne s’enflamme pas.  

De plus, même si les consultations concernant l’avenir de leur église, réalisées à Notre-Dame-du-Laus et appuyées par une firme spécialisée, se sont très bien déroulées, il ne fut pas encore question de coûts pour la population.  

François Monière demeure réaliste et sait que ce sera un sujet plus délicat. Il se réjouit d’avoir déjà un processus en cours dans son milieu vu les délais serrés de dépôt de projets aux sources de financement annoncées mais a une pensée pour les municipalités ou propriétaires qui n’en sont pas là dans leurs démarches.

S’inspirer d’ailleurs

Considérant qu’il est impliqué dans le dossier depuis 2011, François Monière souligne qu’il a peu appris pendant le forum mais qu’il l’a trouvé intéressant, surtout pour ceux qui avaient moins d’expérience dans ce domaine. 

Ce qui ressort d’ailleurs du sondage aux participants, c’est l’appréciation globale du forum mais particulièrement la présentation d’un projet de conversion d’église à St-Stanislas ainsi que l’atelier de planification d’un projet. 

Certaines personnes sont parties du forum en se disant qu’elles connaissaient les démarches claires à entreprendre. La MRCAL et le Conseil du Patrimoine Religieux du Québec, qui ont collaboré dans l’organisation du forum, demeurent des ressources à consulter pour quiconque désire en savoir davantage.

Partager:

À ne pas manquer