Partager:
24 mars 2020

Point de presse du premier ministre

« C’est normal d’être stressé »

Après être brièvement revenu sur les mesures mises en place hier, François Legault s’est voulu rassurant en affirmant que c’est normal d’être stressé, que face à chacun des problèmes que crée la situation actuelle des solutions seront apportées dans les prochaines semaines, mais que pour le moment la priorité est d’éviter la contagion.

En terminant, le premier ministre Legault a rappelé les consignes de bases afin de clarifier certains points en réponses à des questions qui perdurent.
En terminant, le premier ministre Legault a rappelé les consignes de bases afin de clarifier certains points en réponses à des questions qui perdurent.
© (Photo Pixabay)

Le bilan de la journée est donc de 1 013 cas confirmés pour une augmentation de 385. 67 personnes sont hospitalisées pour une augmentation de 22. Il y a maintenant 31 personnes aux soins intensifs soit 11 de plus qu’hier et on reste à quatre décès. Il y a maintenant 2 500 qui attendent les résultats d’un test au cours des deux prochains jours et 12 200 qui ont reçu un test négatif.

Trois points importants

M. Legault a ensuite enchaîné en expliquant avoir eu une conférence téléphonique avec le premier ministre Trudeau et les premiers ministres des autres provinces de laquelle trois points sont ressortis avec une grande importance.

Le premier point est d’accorder la priorité à l’équipement médical, surtout celui pour faire des tests. On se doit d’être certain d’avoir assez d’équipement dans les prochaines semaines et prochains mois pour continuer et faire plus de tests auprès des gens. On travaillera donc tous ensemble sur les approvisionnements.

Le second sujet a été les chèques d’assurance emploi pour ceux qui ont subi des mises à pied, incluant les travailleurs autonomes qui n’y ont habituellement pas droit et qui là, recevront un montant. M. Legault à confirmé que M. Trudeau avait affirmé que les chèques seraient disponibles le 6 avril. Du côté du gouvernement du Québec, on en est à regarder ce qu’on peut faire pour les personnes qui vont avoir besoin de liquidité avant cette date.

Le troisième point abordé a été la loi fédérale sur les mesures d’urgence. Pour le moment, il semble que ce serait prématuré de la mettre en place. Selon M. Legault, dans tous les cas, il est important que le Québec garde toute sa flexibilité de choisir rapidement toutes les mesures qui sont appropriées à la situation du Québec.

Partager:

À ne pas manquer