Partager:
9 avril 2020

Covid-19

Chasseurs et pêcheurs devront respecter les interdictions

Québec annonce que les dates d’ouvertures des activités de chasse et pêche sont maintenues, mais elles viennent avec des restrictions.

Même à la pêche et la chasse, la distanciation est de mise en temps de pandémie.
Même à la pêche et la chasse, la distanciation est de mise en temps de pandémie.
© (Photo Unsplash)

En tout temps, les amateurs devront éviter de se déplacer d’une région ou d’une ville à l’autre, sauf en cas de nécessité. Les déplacements en lien avec les loisirs ne sont pas considérés « nécessaires », indique Québec. De plus, il est interdit de se rassembler à l’intérieur ou à l’extérieur et l’on doit maintenir en tout temps une distance de 2 mètres entre les individus. Et enfin, pas de camping dans les zones d’exploitation contrôlée (zecs).

C’est restrictions tiennent, à ce jour, jusqu’au 4 mai. À cette date, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) prendra une décision sur le prolongement ou non des restrictions. Cela n’empêche pas la tenue de la règlementation usuelle de la chasse et de la pêche.

Infos sur certaines chasses

« Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs compte sur la collaboration des amateurs d’activités liées à la faune et rappelle l’obligation de détenir un permis de chasse, de pêche ou de piégeage (sauf pour la zone de pêche no 21, où il est autorisé de pêcher dans le fleuve Saint-Laurent sans permis). Les permis sont disponibles chez les mandataires dont l’activité figure parmi les services essentiels », mentionne-t-on.

Ventes de permis

Les permis de chasse, de piégeage ou de pêche ne sont pas disponibles sur Internet indique Québec. Toutefois, ils sont vendus par près de la moitié des agents de vente sur les 1 100 habituellement disponibles, dont plusieurs détiennent des commerces qui font partie des services essentiels (épiceries, dépanneurs, stations-service et autres). En raison de la situation actuelle liée à la COVID-19, les cours pour les aspirants chasseurs et piégeurs offerts par les mandataires du MFFP ont été suspendus. Les clientèles peuvent se référer à la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs et la Fédération québécoise des trappeurs gestionnaires du Québec pour plus d’information sur les modalités relatives à ces suspensions. Durant la pandémie, le MFFP poursuit ses opérations tout en demeurant en veille active et en suivant en continu l’évolution de la pandémie.

Partager:

À ne pas manquer