Partager:
15 avril 2020

Sorties à vélo

Quoi faire ou ne pas faire

Certains citoyens ont communiqué avec L’Info pour s’informer sur ce qu'ils devraient et ne devraient pas faire lorsque la température permet de sortir à vélo durant ce temps de pandémie. Voici les résultats des recherches faites auprès des autorités concernées.

Kathleen Godmer , journaliste

Si chacun suit toutes les règles à la lettre en étant courtois, il sera possible de maximiser les chances de conserver le privilège des sorties à vélo.
Si chacun suit toutes les règles à la lettre en étant courtois, il sera possible de maximiser les chances de conserver le privilège des sorties à vélo.
© (Photo gracieuseté)

Selon la Sûreté du Québec (SQ), il est impératif de rouler seul. Il n’y a que les résidents d'une même adresse qui peuvent rouler ensemble. La SQ a commencé à distribuer des amendes au minimum de 750$ par personne à ceux qui roulent ensemble et qui résident à une adresse différente. Il ne faut pas hésiter à interpeller les groupes (poliment), car ce sont eux qui vont faire en sorte que le droit de rouler pourrait être révoqué. Il est aussi important d’emprunter des routes connues et sécuritaires pour éviter accidents et mésaventures qui pourraient occasionner une visite è l’hôpital et encombreraient le système de santé.

La distance du parcours dépend de la capacité de non-ravitaillement. Les autorités demandent de ne pas avoir à se ravitailler pour éviter toute contamination. Un cycliste dans un dépanneur ou autre pourrait se voir imposer une amende.

Plus de gens utilisent trottoirs, pistes cyclables, sentiers. Il est demandé de garder une distance de deux mètres en tout temps avec toute personne croisée. Il serait bien de privilégier les trajets avec le moins de densité de population possible.

La Fédération québécoise des sports cyclistes (FQSC) suggère de ne pas sortir et d'opter pour des entrainements à la maison, mais comme l’a dit dernièrement le Dr Horacio Arruda « l'exercice physique dehors est essentiel afin de conserver un état d'esprit sain face à cette crise ».

Partager:

Kathleen Godmer , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer