Partager:
18 avril 2020

« Au-delà des décomptes, voici le conte du jour »

Laissez-vous conter par Yvon Boutin

En cette période de confinement, le conteur et tricoteur de temps, Yvon Boutin, se joint à la FADOQ pour produire 21 capsules quotidiennes pour « redonner aux aînés un sentiment d’appartenance et de pouvoir sur leur vie. » Rien de moins.

Ronald McGregor , journaliste Info du Nord

Le conteur et tricoteur de temps, Yvon Boutin.
Le conteur et tricoteur de temps, Yvon Boutin.
© (Photo Facebook - Yvon Boutin)

Cette série de vidéos abordera les sujets de la peur de vieillir, trouver les petits bonheurs, susciter la bienveillance et la générosité chez autrui. La première capsule, qui a été diffusée le 14 avril sur la chaîne de la FADOQ des Laurentides (youtu.be/3TU0ceClw0g), s’adresse comme les autres aux « 50 ans et mieux ».

Il faut voir dans l’exercice une démarche pour briser la solitude et l’isolement qui affligent plusieurs aînés au Québec.

Participation possible aux capsules

Les capsules d’environ 20 minutes sont conçues du même moule afin qu’au quotidien, le sentiment d’appartenance à un groupe et l’instauration d’habitudes dites rassurantes soient nourris.

La vidéo quotidienne présentée inclut un volet interactif où les gens sont invités à partager un peu de leur histoire par le biais de moments heureux et satisfaisants du quotidien sans oublier les aspirations qui animent nos aînés.

Ces derniers sont d’ailleurs invités à le faire via la page Facebook de la FADOQ-Région des Laurentides ou encore en composant le 1-877-429-5858 poste 444. Les témoignages pourraient trouver place dans les capsules.

Le saviez-vous?

Avec plus de 535 000 membres (plus de 43 300 dans la région des Laurentides, dont plus de 17 000 personnes de 70 ans et plus), le Réseau FADOQ est le plus important organisme d’aînés au pays. Sa mission est de rassembler et représenter les personnes de 50 ans et plus pour les aider à maintenir et améliorer leur qualité de vie.

Qui est Yvon Boutin?

Le conteur Yvon Boutin  a travaillé 40 ans dans le domaine des relations humaines comme infirmier, psychologue et enseignant, donc le candidat idéal pour réaliser les capsules. Il est de plus conteur depuis 2004. « Celui qui se définit comme un conteur, un "conférenteur" et un "contanimateur" souhaite sensibiliser les participants à l’immense pouvoir des mots dans leur vie. Les mots qu’ils utilisent pour parler aux autres, pour parler des autres et pour se parler à eux-mêmes », indique la communication de la FADQOQ-RLS.

Partager:

Ronald McGregor , journaliste Info du Nord

  • Courriel

À ne pas manquer