Partager:
13 mai 2020

Reprise graduelle des activités sportives, de loisir et de plein air

Une première bouffée d’air pour les sportifs

Québec autorisera à partir du 20 mai la pratique de certains sports individuels ou à deux sans contact se déroulant à l’extérieur. Dans cette foulée, les parcs de la Sépaq rouvriront graduellement.

Maxime Coursol

La ministre Isabelle Charest.
La ministre Isabelle Charest.
© Photo CAQ

La ministre déléguée à l’Éducation et aux Sports, Isabelle Charest, en a fait l’annonce en conférence de presse le 13 mai. Elle a toutefois spécifié que « le sport ne doit pas devenir une excuse pour effectuer un déplacement non essentiel », ces derniers demeurant interdits entre les régions.

Rappelons par ailleurs que les rassemblements de personnes demeurent interdits, c’est pourquoi seuls les sports individuels ou sans contact (à quatre maximum pour le golf, à deux pour les autres disciplines) sont pour l’instant autorisés. La ministre Charest a précisé que le déconfinement au niveau des sports et loisirs se fera en cinq phases. La première, devenant effective le 20 mai, concerne les sports individuels à l’extérieur. Les autres phases, dont la date de mise en vigueur reste à déterminer, sont les suivantes:

Phase 2: entraînements supervisés à l’extérieur

Phase 3: compétitions à l’extérieur

Phase 4: entraînement supervisé à l’intérieur

Phase 5: compétition à l’extérieur

Il faudra donc encore s’armer de patience pour les sports d’équipe, tels que le soccer, le hockey ou le baseball. Si certains peuvent être adaptés dans le courant de la saison en fonction de l’étape où nous en serons du déconfinement, plusieurs fédérations sportives devront plutôt offrir à leurs inscrits des ateliers à distance, par exemple de développement d’habiletés.

Première reprise d’activités de la Sépaq

Si le camping n’est pas encore autorisé, le partage d’infrastructures et les rassemblements y étant fort présents, la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) reprendra quant à elle du service de façon graduel. Seront autorisées, à compter du 20 mai, les activités suivantes dans le Parc du Mont-Tremblant: randonnée et vélo. La pêche à la journée sera permise, quant à elle, à partir du 22 mai. La pêche journalière sera aussi permise dans la réserve faunique Papineau-Labelle à compter du 29 mai.

« Nos équipes ont placé la sécurité au cœur de leur plan de réouverture progressive, autant pour les employés que pour les clients. Nous avons opté pour une approche prudente et rigoureuse qui permettra de renouer avec la nature et ses nombreux bienfaits, sans négliger les précautions à prendre dans le contexte actuel », a déclaré le président-directeur général de la Sépaq, Jacques Caron, par voie de communiqué.

Par ailleurs, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) rend disponibles des outils de prévention en vue de la reprise graduelle des activités de loisir, de sport et de plein air. Un guide virtuel de normes sanitaires COVID-19, une affiche de même qu'une liste de vérifications quotidiennes peuvent être téléchargés dès maintenant sur le site Web de la CNESST.

Liste des activités sportives et de plein air maintenant autorisées

-Activités de cyclisme extérieures
-Tennis en simple et à l'extérieur 
-Golf 
-Kayak de mer

-Canot et kayak d'eau vive et d'eau calme 

-Course à pied 
-Escalade de rocher
-Kitesurf 
-Pêche à la journée
-Planche à pagaie
-Plongée sous-marine, apnée sportive extérieure
-Randonnée à cheval extérieure
-Randonnée pédestre 
-Surf 

-Athlétisme (épreuves de course et de lancer qui se déroulent à l'extérieur)
-Aviron (embarcation simple seulement)
-Canoë et kayak de vitesse (embarcation simple seulement)
-Natation en eau libre (lacs) 
-Patin à roulettes sur route et sur piste
-Ski à roulettes 
-Triathlon (natation en eau libre seulement) 
-Voile (embarcation simple seulement)

 

Partager:

Maxime Coursol

  • Courriel

À ne pas manquer