Partager:
27 mai 2020

Bilan de la semaine du CISSS

COVID-19: les Laurentides ont aplani leur courbe

Rien n’est encore gagné, mais il semble bien que le sommet des cas de COVID-19 confirmés sur le territoire des Laurentides ait été atteint. Depuis une semaine, on enregistre des baisses marquées sur tout le territoire, allant de Ferme-Neuve à Saint-Eustache.

Maxime Coursol

Le coronavirus provoquant la COVID-19 est toujours actif dans la grande région comprise entre Mont-Laurier et Sainte-Thérèse, mais sa prévalence est de plus en plus faible.
Le coronavirus provoquant la COVID-19 est toujours actif dans la grande région comprise entre Mont-Laurier et Sainte-Thérèse, mais sa prévalence est de plus en plus faible.
© (Photo Pixabay)

Le bilan cumulatif demeure lourd: 126 décès au total en raison du virus, dont 99 dans des milieux de vie pour aînés (CHSLD publics et privés, résidences pour aînés, etc.), et 2768 cas sur notre territoire depuis le mois de mars.

C’est encore et toujours les Basses-Laurentides qui enregistrent les chiffres les plus lourds, les MRC de Thérèse-de-Blainville, Rivière-du-Nord et Deux-Montagnes totalisant ensemble 2102 cas et 100 décès. À l’inverse, dans les deux MRC les plus au nord, Antoine-Labelle (de Rivière-Rouge au parc de La Vérendrye) et des Laurentides (de Labelle à Val-Morin), on dénombre seulement 160 cas. On y enregistre 6 décès, tous dans la MRC des Laurentides, dont 4 au pavillon Philippe-Lapointe de Sainte-Agathe.

Lumière à l’horizon

Selon le Centre intégré de santé et des services sociaux (CISSS) des Laurentides, on enregistre depuis la semaine dernière une baisse importante du nombre de cas confirmés. On en compte toujours 147 dans des milieux de vie pour aînés, mais là aussi, c’est une diminution notable depuis quelques jours. Par ailleurs, le CISSS affirme que de plus en plus d’équipes dédiées y œuvrent en permanence, bien que des remplacements ponctuels aient encore cours à certains endroits.

Le même constat s’applique pour le nombre de tests. « On est toujours aux environs de 350 tests par jour dans les Laurentides, donc en dessous de nos capacités, mais selon les données que nous avons, la situation se stabilise dans la communauté, a déclaré le Dr Éric Goyer, directeur de la Santé publique des Laurentides. Notre unité mobile fonctionne presque à pleine capacité et il est encore important de continuer à tester quiconque a des symptômes qui s’apparentent à la COVID-19. »

Le Dr Goyer affirme par ailleurs que le déconfinement n’a pas entraîné dans la communauté une vague de contamination. Il n’y a jusqu’à présent qu’un seul enseignant qui a reçu un diagnostic de COVID-19 dans toute la région et cinq éclosions, depuis le début mars, qui ont été rapidement contrôlées dans des milieux de garde.

Le défi de la chaleur

Consciente que la vague de chaleur actuelle risque de compliquer la situation dans ses établissements, l’équipe du CISSS est à pied d’œuvre présentement pour augmenter le nombre de chambres ayant accès à de la climatisation. Il faut dire que souvent, les canicules font augmenter les cas de détresse respiratoire et ultimement les décès dans les CHSLD, épidémie ou non.

La Santé publique recommande par ailleurs à tous les aînés et à tous les travailleurs à l’extérieur de bien s’hydrater, de chercher l’ombre et de prendre des pauses fréquentes.

Bilan régional en date du 27 mai, 11h15

-Nombre total de décès dus à la COVID-19: 126

-Nombre de personnes hospitalisées: 182

-Nombre de personnes aux soins intensifs: 29

-Nombre total de cas confirmés: 2768

-Nombre de cas dans la MRC d’Antoine-Labelle: 15

-Nombre de cas dans la MRC des Laurentides: 145

Partager:

Maxime Coursol

  • Courriel

À ne pas manquer