Partager:
16 juin 2020

Relance de l’économie du Québec

Mise en œuvre d’un mandat de priorisation économique dans la région des Laurentides

La ministre responsable de la région des Laurentides, Sylvie D’Amours, a annoncé que Connexion Laurentides, l’organisme mandataire de l’espace régional d’accélération et de croissance, a été délégué pour mener une réflexion dans les Laurentides qui mobilisera les acteurs de tous les secteurs afin de déterminer trois projets prioritaires pour la région.

Kathleen Godmer , journaliste

Pour s’assurer que les réalités territoriales de la MRC d’Antoine-Labelle soient bien représentées, le préfet Gilbert Pilote suivra le dossier de près et s’impliquera dans le processus.
Pour s’assurer que les réalités territoriales de la MRC d’Antoine-Labelle soient bien représentées, le préfet Gilbert Pilote suivra le dossier de près et s’impliquera dans le processus.
© (Photo gracieuseté – MRC d’Antoine-Labelle)

Ce mandat de réflexion devra être terminé au plus tard le 15 juillet 2020 et sera réalisé en partenariat avec la Coopérative de solidarité des entreprises d’économie sociale des Laurentides.

Les projets qui seront priorisés permettront de répondre aux besoins exprimés ou de saisir des occasions d’affaires dans le contexte de relance économique des régions. Ils mettront en lumière les ressources requises ainsi que les organisations pouvant être responsables de leur mise en œuvre et viendront parfois complémenter les engagements gouvernementaux déjà annoncés ou entrepris depuis les dernières élections, parfois s’ajouter à ceux-ci.

Dans Antoine-Labelle

Du côté de la MRC d’Antoine-Labelle (MRCAL), on expliquait que cette démarche touche l’ensemble des Laurentides via la Table des préfets, donc les huit MRC qui la composent seront impliquées. 

« Puisque dans les années précédentes, les MRC ont obtenu les responsabilités en matière de développement économique, nous suivrons de très près ce dossier.  Nous travaillons du côté des Laurentides, avec la Table des préfets et avec le CLD d’Antoine-Labelle au niveau local. Un comité de priorisation sera mis sur pied dans les prochains jours sur lequel siègeront, entre autres, les huit préfets, les députés et la ministre régionale. M. Pilote sera impliqué et s’assurera de présenter nos réalités territoriales. Ce comité se réunira sous peu pour connaître les détails du mandat. Pour le moment, c’est l’organisation Connexion Laurentides qui coordonne la démarche », a expliqué Billie Piché, coordonnatrice aux communications pour la MRC d’Antoine-Labelle. 

Les élus de la région prendront place au cœur de cette démarche. Ils seront associés de près à l’élaboration de la liste des priorités régionales pour favoriser la relance de l’économie dans les Laurentides. Différents intervenants régionaux, comme les organismes de développement économique de même que les chambres de commerce et d’industrie seront également invitées à prendre part à l’exercice.

Une importante consultation

Une consultation ciblée a été lancée le 11 juin dernier et se tiendra jusqu’au 18 juin prochain. Celle-ci permettra de consulter les intervenants du développement économique et de cibler les priorités pour la région des Laurentides. 

La MRCAL et le CLDAL ont interpellé leurs réseaux locaux afin que les intervenants du territoire participent à la consultation et puissent bien représenter nos besoins, nos réalités et les angles à prioriser pour appuyer la reprise économique de la MRCAL. Cette consultation vise à comprendre les besoins à court terme des entreprises afin de minimiser les effets de la crise causée par la pandémie dans un souci de collaboration avec les acteurs socio-économiques de la région des Laurentides.

Le but est de recueillir l’avis des intervenants ciblés selon quatre sujets : les secteurs d’activités prioritaires pour la relance économique, les besoins d’accompagnement des entreprises et des organisations de ces secteurs d’activités, les occasions d’affaires qui émergent de cet état d’urgence sanitaire et les priorités régionales qui répondent à ces besoins ou saisissent ces occasions.

« Je salue la mise en œuvre de ce mandat de réflexion. Les acteurs régionaux ont à cœur l’essor de leur économie, et je sais d’emblée qu’ils prendront part activement à cette grande démarche de concertation. Le gouvernement du Québec travaille sans relâche à trouver des solutions pour que les entreprises et les organismes à l’échelle de la province puissent relancer leurs activités le plus rapidement possible, toujours dans le respect des règles sanitaires en place. », a déclaré Sylvie D’Amours, ministre responsable de la région des Laurentides.

Partager:

Kathleen Godmer , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer