Partager:
22 juillet 2020

Hockey

Pas de retour au jeu cette année pour les Montagnards et les Rapides

Les équipes junior et senior de Mont-Laurier ne joueront pas cette année. C’est le 22 juillet, en matinée, que la nouvelle a été confirmée par Dominic Bell, un des propriétaires des deux équipes.

Kathleen Godmer , journaliste

Dominic Bell, un des propriétaires des équipes junior (Rapides) et senior (Montagnards) de Mont-Laurier a annoncé qu’il n’y aurait pas de retour au jeu cette année pour les deux équipes et ce, principalement pour des raisons en lien avec la COVID-19.
Dominic Bell, un des propriétaires des équipes junior (Rapides) et senior (Montagnards) de Mont-Laurier a annoncé qu’il n’y aurait pas de retour au jeu cette année pour les deux équipes et ce, principalement pour des raisons en lien avec la COVID-19.
© (Photo L’info de la Lièvre – Archives)

« Je dois malheureusement confirmer que les Rapides Junior AA ne seront pas de retour cette année et on ne sait pas ce qu’il en sera ensuite, on verra. La ligue, elle, semble vouloir aller de l’avant. Nous on n’avait pas tous les joueurs requis et avec la situation de la COVID, on pense que ce ne serait pas une bonne idée de se lancer dans l’aventure en ce moment », a raconté M. Bell.

Même réalité pour les Montagnards

Du côté de l’équipe senior, les joueurs sont là, mais la situation liée à la COVID-19 fait mal et laisse tout le monde dans l’incertitude. La Ligue de Hockey senior A de l’Outaouais (LHSAO) ne sera pas en activité non plus.

« Les Montagnards ne seront pas là cette année. On n’a pas assez d’informations venant de la santé publique sur comment organiser le tout. Avec ce qui est en place pour le moment et le nombre de spectateurs acceptés, financièrement c’est impossible. On ne sait pas si ça va évoluer ni comment. (…) Les commanditaires aussi ont vécu une période difficile et sont peut-être moins prêts à s’investir. On ne sait pas non plus si on va avoir le go de la santé publique, car on est une ligue de contacts et c’est presque impossible de respecter les deux mètres », a expliqué M. Bell.

Cette année de pause servira donc à prendre du recul, à évaluer différentes possibilités de changements au niveau des façons de faire de l’équipe, mais au niveau de la ligue également. Ligue qui désire prendre de l’expansion et qui profiterait de l’occasion pour tenter d’aller chercher d’autres franchises et se développer.

« Ça nous donne une année pour encore mieux se préparer. Je pense que quand on va revenir le produit va être encore meilleur. On va vraiment prendre le recul nécessaire et le temps qu’il faut pour voir comment les choses vont se développer et ce que ça va impliquer à long terme. Je crois que c’est sage et ça va nous permettre de bien nous adapter pour l’avenir », a conclut M. Bell.

Partager:

Kathleen Godmer , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer