Partager:
27 juillet 2020

C’est un départ pour le Francofest de Notre-Dame-de-Pontmain

C’est Dany Bédar avec son spectacle « Je pense que t’es en amour » qui ouvrait la première édition du Francofest, le 25 juillet dernier. Premier spectacle d’une série de cinq qui a vu ses 50 billets en salle se vendre et susciter un grand intérêt pour ce qui est de la diffusion Web.

Kathleen Godmer , journaliste

Tous les billets étaient vendus pour le spectacle de Dany Bédar, qui lançait la première édition du Francofest.
Tous les billets étaient vendus pour le spectacle de Dany Bédar, qui lançait la première édition du Francofest.
© (Photo L’info de la Lièvre – Kathleen Godmer)

Tout avait été organisé de manière à assurer la sécurité de tous et plus encore. Le plaisir était au rendez-vous et la joie d’assister à un vrai spectacle se faisait sentir. « C’est tout un événement qui est organisé ici. On n’en a pas souvent et c’est pour ça que je voulais y participer. Je me promets bien de profiter du spectacle et de passer une belle soirée », a raconté Maryse Grenier, une résidente de Pontmain, juste avant d’entrer dans la salle.

« Ce fut un travail d’équipe qui a demandé la collaboration du conseil municipal, des artistes, des organisations et de la députée Chantale Jeannotte et son équipe qui nous ont aidé afin que, malgré la pandémie, nous puissions tout de même présenter l’événement », a raconté Sylvain Langlais, directeur général à la Municipalité et instigateur du projet.

Selon lui, tous les billets de ce premier spectacle (en salle) se sont rapidement écoulés et en ligne, à travers la province, ce sont près de 400 billets qui se sont vendus.

« On a eu de la demande qui venait d’aussi loin que la Gaspésie. Notre équipe a envoyé plus de 800 courriels aux bars, campings et autres afin de les inciter à participer en présentant le spectacle chez eux. Le résultat de vente en ligne prouve qu’il y a de l’intérêt pour notre événement », a expliqué l’organisateur.

Déjà plusieurs billets en ligne sont vendus pour les quatre autres spectacles à venir. Même si la salle où sont offerts les spectacles est limitée, avec l’annonce qui a été faite confirmant, en août, l’augmentation (jusqu’à 250) du nombre de participants en salle, on en est à s’organiser pour qu’à la date permise plus de gens puissent être présents sur place.

« On pourra offrir 25 places de plus en salle, mais on n’ira pas plus loin. Notre priorité est de respecter à la lettre les recommandations de la Santé publique. On veut être certain d’assurer la sécurité de tous. On travaille à refaire le plan de salle et on va l’annoncer. Ça va concorder avec la présentation du spectacle de Noir Silence », a affirmé M. Langlais.

Partager:

Kathleen Godmer , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer