Partager:
4 septembre 2020

Camp d’entraînement du Buffalo

« Les gars sont ici pour gagner leur poste »

À voir les joueurs écroulés sur la glace à la fin de la pratique, Éric Bruneau ne semble pas avoir fait de cadeau aux recrues du Buffalo de Ferme-Neuve. « Les gars sont ici pour gagner leur poste », a signifié l’entraîneur lors du camp d’entraînement du 30 août. 

Simon Dominé , Rédacteur en chef

Éric Bruneau n’a pas fait de cadeau à ses joueurs lors du camp d’entraînement et a été très satisfait de ce qu’il a vu.
Éric Bruneau n’a pas fait de cadeau à ses joueurs lors du camp d’entraînement et a été très satisfait de ce qu’il a vu.
© (Photo L’info de la Lièvre – Simon Dominé)

Après une heure et demie d’exercices ininterrompus, les joueurs qui se sont présentés à l’aréna de Ferme-Neuve dans l’espoir de revêtir le chandail du Buffalo pour la saison 2020-2021 ont dû puiser dans leurs dernières réserves pour effectuer une série de sprints. 

« Je voulais voir qui est-ce qui en avait encore dans le corps à la fin », a commenté M. Bruneau, alors que plusieurs joueurs étalés sur la glace tiraient la langue et reprenaient leur souffle.

L’entraîneur semblait content de ce qu’il a vu : « Honnêtement, je suis vraiment satisfait de la pratique. Les gars, ils se donnent. Moi, mes équipes, ç’a toujours été le désir de vaincre. »

« Des équipes travaillantes, c’est ce que je veux, c’est ce que je prône ». - Éric Bruneau

« Il y avait beaucoup de joueurs que je ne connaissais pas vraiment, j’avais hâte de les voir sur la glace. Je m’attends à avoir une très, très bonne équipe cette saison », a-t-il ajouté.

Une équipe renouvelée

Une partie des joueurs habite la MRC d’Antoine-Labelle, mais d’autres viennent de Tremblant, Sainte-Agathe, Sainte-Adèle, Mirabel ou encore Joliette. C’est une équipe du Buffalo profondément renouvelée qui s’élancera sur la glace en octobre prochain (la date du premier match n’est pas encore connue).

« Il y a deux ou trois joueurs du Buffalo de l’année passée qui sont ici. J’ai huit ou neuf joueurs des Rapides et j’ai une dizaine de gars de l’extérieur », a mentionné l’entraîneur.

Dans la division est de la Canadian Premier Junior Hockey League (CPJHL), le Buffalo retrouvera le Bécard de Senneterre, les Mustangs de Maniwaki et les Settlers de Smith Falls.

Dans cette ligue de développement, M. Bruneau veut que son organisation soit « sur la coche ». « Il y a des gars qui sont déjà dans nos plans, mais c’est sûr que s’il y a quelqu’un qui se traîne les pieds, s’il était dans nos plans, il va en débarquer. Je suis quelqu’un qui n’est pas tolérant sur les absences ; les absences non valables. Si c’est pour les études ou le travail, on fait avec, ça fait partie de la game dans ce groupe d’âge là. »

Partager:

Simon Dominé , Rédacteur en chef

  • Courriel

À ne pas manquer