Partager:
26 septembre 2020

Les travaux pourraient débuter en 2022

Québec va de l'avant avec la route 117 à quatre voies entre Labelle et Rivière-Rouge

La route 117 entre Labelle et Rivière-Rouge sera élargie afin de devenir une route à quatre voies à chaussées séparées. Si la Loi concernant l'accélération de certains projets d'infrastructure, déposée mercredi à l'Assemblée nationale, est adoptée, les travaux attendus depuis longtemps par la population débuteront dès 2022.

Marilou Séguin-Info Nord , journaliste

Le tronçon de la route 117 entre Labelle et Rivière-Rouge est reconnu parmi les plus mortels du Québec. (Photo L'info du Nord - Ronald Mc Gregor)
Le tronçon de la route 117 entre Labelle et Rivière-Rouge est reconnu parmi les plus mortels du Québec. (Photo L'info du Nord - Ronald Mc Gregor)


Le ministre des Transports et ministre responsable de l'Estrie, François Bonnardel, et la députée de Labelle, Chantale Jeannotte, en ont fait l’annonce samedi matin lors d’un point de presse à Rivière-Rouge.

Il s’agit d’un gain de plus de trois années sur l'échéancier habituel des travaux pour améliorer la sécurité des usagers sur ce tronçon de route de 14,6 kilomètres reconnu parmi les plus mortels de la province indique Québec.

 

« L'élargissement et la séparation des chaussées de la route 117 actuelle entre Labelle et Rivière-Rouge sont les solutions définitives aux enjeux de sécurité dans ce secteur. Je le réitère : il n'y a pas de compromis à faire quand il s'agit d'améliorer la sécurité des usagers de la route », a déclaré le ministre des Transports.

 

Pour Chantale Jeannotte, il s’agit d’une « étape importante » de franchie pour la réalisation de ce projet. « J'ai aujourd'hui un grand sentiment de devoir accompli et je suis convaincue que les citoyens de ma circonscription se réjouiront avec moi de cette annonce. Le comité SOS 117, composé d'élus municipaux de la région avec lequel je collabore depuis 2018, ainsi que la population de la circonscription de Labelle ont été entendus. C'est un grand jour pour notre région! », a-t-elle déclaré. 

 

Autres travaux

En parallèle à ce projet majeur, le ministre a parlé des autres interventions qui seront réalisées pour sécuriser la route 117 dans les prochains mois et les prochaines années entre Labelle et Mont-Laurier.

Comme expliqué par L'info la semaine dernière, des travaux de correction de la courbe du pont Ouellet et le réaménagement de ses approches seront entrepris dès cet automne à Labelle. De plus, au printemps prochain, la pose d'une bande rugueuse médiane s'amorcera, et d'autres travaux seront éventuellement confirmés dans les années à venir.

 

Faits saillants : 

  • La route 117 est un axe majeur qui fait partie du réseau stratégique en soutien au commerce extérieur. Il s'agit du seul lien routier entre la région métropolitaine de Montréal et la région de l'Abitibi-Témiscamingue. 
  • Le tronçon visé par le projet de bonification de la route 117, situé entre les municipalités de Labelle et de Rivière-Rouge, est reconnu comme étant particulièrement accidentogène, ayant été le lieu de multiples accidents mortels au cours des dernières années. 
  • Pour sécuriser ce tronçon, la route actuelle sera élargie de façon à obtenir deux voies de circulation par direction avec une séparation centrale. 
  • Le mandat qui sera octroyé concerne principalement la conception du projet. Il permettra la réalisation des études d'avant-projet ainsi que la réalisation des plans et devis qui permettront de procéder ensuite aux appels d'offres pour la réalisation des travaux de construction. 
  • Le débit moyen est de 7 800 véhicules par jour (données de 2019), avec une hausse notable en période estivale, allant jusqu'à 9 300 véhicules. 
  • En parallèle à ce projet d'envergure, un plan d'intervention sur la route 117 au nord de Rivière-Rouge est en cours de réalisation. Plus de 170 millions de dollars ont été investis dans la région des Laurentides en vue de l'accomplissement de plusieurs projets pour améliorer la sécurité des déplacements entre les régions des Laurentides, de l'Outaouais et de l'Abitibi-Témiscamingue. 
  • Trois interventions entre Rivière-Rouge et Mont-Laurier sont également en planification et seront ajoutées à la programmation routière des prochaines années : 
  • Prolongement d'un kilomètre de la section à quatre voies de la 117, au sud de Mont-Laurier; 
  • Ajout d'un séparateur médian, sur deux kilomètres, au sud de Lac-des-Écorces; 
  • Correction de deux courbes à Lac-Saguay et déplacement de l'intersection de la 117 et du Chemin du Lac-Nominingue.
Partager:

Marilou Séguin-Info Nord , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer