Partager:
29 septembre 2020

Christian-Marc Gendron

Un nouveau concept où se marient humour et chansons

Après que le contexte de pandémie a obligé le milieu culturel à se mettre sur pause, c’est le 3 octobre prochain que l’activité reprend du côté de l’Espace Théâtre avec la présentation du spectacle « Après tout ... ensemble » de Christian-Marc Gendron et Brigitte Boisjoli. Ce sera un tout nouveau concept de spectacle qui sera présenté et si on se fie à M. Gendron, plaisir et sourires seront au rendez-vous.

Kathleen Godmer , journaliste

Selon Christian-Marc Gendron, le spectacle que Brigitte Boisjoli et lui présenteront, le 3 octobre prochain à l’Espace Théâtre, les fait « sortir de la trail ».
Selon Christian-Marc Gendron, le spectacle que Brigitte Boisjoli et lui présenteront, le 3 octobre prochain à l’Espace Théâtre, les fait « sortir de la trail ».
© (Photo gracieuseté)

Si on tente de voir les choses positivement, à quoi vous a servi le confinement?

C’est vraiment au niveau familial que ça s’est passé. J’ai maintenant une petite fille de 11 mois. Avant le confinement, par exemple, juste dans le mois de décembre, j’ai été parti 25 jours sur 30 parce que j’étais en tournée et ça devait repartir en fou au mois de février. Quand tout a stoppé, ça m’a permis d’être à la maison avec ma petite, avec ma femme et de passer des moments, oui, avec de l’anxiété au niveau de ma carrière et au niveau financier, mais au niveau familial c’était vraiment trippant. Ce sont des moments que j’aurais manqués et là, j’ai pu en profiter.

Comment on se sent de revenir sur scène après une longue pause?

Je m’attendais à faire ma tournée Piano Man 2, on avait 65 dates de prévues. Brigitte, elle, s’en allait faire sa tournée « Woman », une grosse tournée aussi. On a dû mettre nos deux tournées sur pause et les remettre à l’an prochain. Brigitte et moi sommes des meilleurs amis gars-fille. On se connait depuis très longtemps et ça fait des années qu’on travaille ensemble. C’est l’idée de nos agents qui ont proposé de monter un projet ensemble en attendant, où le concept serait un duo avec beaucoup d’interventions. Ça nous a emballés. (…) J’ai été pas mal chanceux, car à travers tout ça, j’ai eu quelques contrats de publicité. J’ai fait des capsules d’imitations et j’ai été proactif. J’ai eu de la chance, car j’ai plusieurs collègues, surtout des musiciens et techniciens, qui ont dû se réorienter dans d’autre chose.

Comment on s’adapte aux nouvelles façons de faire qui sont exigées? Avez-vous l’impression que ça brime l’artiste et sa créativité?

Ça permet de créer autrement. Comme je le disais, c’est un peu ce projet en duo avec Brigitte qui nous permet de nous adapter. C’est un show qui peut être fait devant moins de gens. On offre une formule qui ne coûte pas cher, surtout pour partir en tournée parce que là, on est juste Brigitte et moi avec un sonorisateur. Moins de gens à déplacer, moins de frais à rencontrer. Ce qui est le fun, c’est que ça nous donne aussi la chance de présenter quelque chose de bien différent de nos projets respectifs.

Justement, à quoi doivent s’attendre ceux qui vont venir voir votre spectacle?

On sort de la « trail » (rires), vraiment et complètement. Brigitte a beaucoup d’ambition, anime à la radio et se fait de plus en plus inviter dans les galas d’humour. L’an passé, j’ai fait le gala « Comediha! » avec mes imitations. Ce sont des côtés qu’on inclut dans le spectacle. Le spectacle en devient un d’humour, de variété. Les gens vont rire toute la soirée en passant des bons moments avec de la chanson. (…) Ça fait partie de nous l’humour. On s’est donc dit pourquoi on ne ferait pas un show sous thématique humoristique avec des anecdotes, à travers lesquelles il y aura plusieurs chansons de toutes les époques qui racontent nos parcours. (…) Un de nos sujets est l’amitié gars-fille qu’on dit impossible, mais que nous, nous vivons. Je suis marié depuis plusieurs années, ma femme Manon, ne me laisserait pas partir en tournée avec n’importe quelle fille (rires). Il y a un segment où Brigitte me donne des conseils parentaux, mais au fond sa fille n’a qu’un an de plus que la mienne, mais elle me parle comme si elle avait dix ans d’expérience. Ce sont plein de choses qui nous sont réellement arrivées et qu’on a mises ensemble pour les partager. Brigitte est très « Germaine » (rires) et moi je suis soumis et je préfère choisir mes combats. Ça, ça ressort beaucoup dans le spectacle.  

Malgré le contexte, quels sont vos projets à venir?

Ma femme, Manon Séguin et moi sommes en train de finaliser un album de Noël produit par Mario Pelchat. On fait ça avec 16 musiciens et ce sera le plus gros album de Noël qui va sortir cette année. On a travaillé là-dessus tout l’été. J’ai fait toute la préproduction et ensuite on est entré en studio. Pour tous les musiciens, c’était la première fois qu’ils avaient un contrat depuis cinq mois. L’esprit et l’ambiance étaient incroyables. Tout le monde était ravi et ça apporte vraiment de la magie. Il y a trois chansons originales sur l’album et il est vraiment à saveur crooners, jazzé, rafraichissant avec une touche de nostalgie.

Partager:

Kathleen Godmer , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer