Partager:
13 octobre 2020

Les Hautes-Laurentides toujours au palier orange

Préserver les régions où c’est possible

« On n’ira pas faire mal dans certaines régions, en fermant les restaurants par exemple, si on n’en sent pas le besoin. » C’est dans ces termes que le ministre de la Santé, Christian Dubé, a fermé la porte à l’idée de faire passer l’ensemble du Québec au palier d’alerte rouge.

Maxime Coursol

Pour l’instant, les MRC d’Antoine-Labelle, des Laurentides, d’Argenteuil et des Pays-d’en-Haut demeurent au palier orange.
Pour l’instant, les MRC d’Antoine-Labelle, des Laurentides, d’Argenteuil et des Pays-d’en-Haut demeurent au palier orange.
© (Photo L’info du Nord – Archives)

Lors de la conférence de presse qu’il donnait avec le premier ministre François Legault et le directeur national de santé publique Dr Horacio Arruda, le 13 octobre, M. Dubé a fait cette mise au point en réponse à la question d’un journaliste. À ses yeux, le système d’alertes par couleur commence, lentement mais sûrement, à porter ses fruits.

« Il faut stabiliser avant de baisser le nombre de cas, a-t-il soutenu. On est passé depuis le 28 septembre de 1 300 cas par jour à 815. Ça prend du temps mais ça donne des résultats, les efforts qu’on fait, et c’est en partie grâce aux codes de couleurs. »

Le territoire des Laurentides au nord de Saint-Jérôme n’a par ailleurs toujours pas changé de niveau d’alerte, demeurant au palier orange. Toutefois, l’ensemble des régions de la Montérégie, du Centre-du-Québec et de la Capitale-Nationale sont désormais des zones rouges, avec toutes les restrictions que cela implique. Le Saguenay-Lac-Saint-Jean, qui était jusqu’à présent au palier jaune, se retrouve pour sa part désormais dans la zone orange.

Appelant encore et toujours chaque individu à réduire ses contacts sociaux au maximum jusqu’au 28 octobre, le premier ministre n’a pas voulu s’avancer à dire si, oui ou non, il serait possible au Québec de se rassembler pour célébrer Noël. Il a prévenu qu’il faudrait être patient et prendre de nouvelles habitudes, sans aller plus loin.

Partager:

Maxime Coursol

  • Courriel

À ne pas manquer