Partager:
16 octobre 2020

Dolores Leduc, auteure

Le défi d’écrire la biographie d’une légende

C’est l’auteure Dolores Leduc qui a eu le privilège de relever le défi de présenter la vie de Gill Thinkler en écrivant sa biographie. Maintenant qu’elle a appris à connaitre cet homme, elle parle de lui comme d’une légende. L’info l’a questionnée pour savoir comment s’était passé cette aventure.

Kathleen Godmer , journaliste

Écrire sur la vie de Gill Thinkler est une aventure qui a fait sortir l’auteure Dolores Leduc de sa zone de confort.
Écrire sur la vie de Gill Thinkler est une aventure qui a fait sortir l’auteure Dolores Leduc de sa zone de confort.
© (Photo L'info de la Lièvre - Archives)

Présentez-vous et parlez-nous de votre parcours littéraire.

Je suis retraitée de l’enseignement depuis dix ans. Comme l’écriture, la peinture et la lecture étaient des projets de retraite, alors, bien installée dans les Laurentides, les beaux paysages étaient propices à l’inspiration et à la création. J’ai écrit un premier roman publié en 2016, La femme à travers les générations, qui est un roman historique sur la vie de trois femmes que j’ai fait évoluer dans le temps avec chacune leur époque respective. Dans la même mouvance, mon goût d’écrire ne voulait pas s’arrêter là. J’ai écrit la suite, Florence, publiée en 2019. C’est la petite dernière des trois femmes du roman précédent. L'histoire plus contemporaine se passe dans les années 70-80. Mère monoparentale, lesbianisme et agression sexuelle sont exposés dans ce roman.

D’où est venue l’idée d’écrire sur Gill Thinkler?

En décembre dernier, Lorraine Longtin, réviseure linguistique de Consul Texte plus et membre de l’Union des écrivains du Québec (UNEQ) ainsi que des Auteurs des Laurentides, m’a téléphoné (sous la recommandation de Roxanne Turcotte), pour me demander si je voulais écrire une biographie. Nous faisons partie toutes les trois des Auteurs des Laurentides. C’est M. Tinkler qui avait contacté L’UNEQ afin d’avoir un auteur pour écrire sa biographie. L’initiative vient de lui. J’ai accepté une rencontre au domicile de M. Tinkler. Lorraine m’accompagnait pour me présenter en tant qu’auteure.

Comment se sont passées votre période d’écriture et votre collaboration avec M. Thinkler?

Je dois vous dire que le parcours de vie de cet homme m’a ébloui. Des albums de photos d’époque montrant ses exploits de guide de chasse, du champion de course de canot de haute performance qu'il était et combien d'autres disciplines encore? Je vous laisse découvrir tout ça dans le livre Une légende, un homme. C’est après réflexion que j’ai dit oui pour écrire cet ouvrage. Habituée à écrire des romans, j’avoue que la rédaction de cette biographie m'a fait sortir de ma zone de confort, mais combien j’en suis sortie satisfaite et enrichie par cette nouvelle expérience. Durant la période d’écriture, avant la COVID, j’allais chez lui. J’en revenais avec des photos, des documents et des découpures de journaux relatant ses exploits. Je faisais des textes, des chapitres, entrecoupés de photos. Durant la COVID, comme cette communication de documents ne pouvait plus se faire en personne, sa conjointe Lisette Léonard a été une collaboratrice formidable. Elle me photographiait des documents et des photos et nous discutions souvent au téléphone tous les trois. M. Tinkler savait comment me guider et me donnait toujours l’exactitude des faits, tel un canotier qui guide bien son canot. Parfois, si la barque dérivait un peu, il savait comment la redresser.

Dans cette aventure, quel a été votre plus grand défi?

Mon plus grand défi était de faire un livre qui suscite l’intérêt des lecteurs en respectant l’authenticité de la vie de l’homme. Gill Tinkler est d’un calme à toute épreuve. Jamais il ne m’a semblé inquiet. Que ce soit en lien avec l’aboutissement du projet, le retard qu’il y a eu pour la bonne mise en marche du document final ou le confinement que nous devions tous subir, au contraire, il m’encourageait et restait positif.

Si nous devions retenir une seule chose concernant M. Thinkler, qu’est-ce que ce devrait être?

Il est un homme d’un calme exceptionnel, autant dans ses agissements que dans son langage. Quoi dire de plus, sa vie en fait une légende! 

Partager:

Kathleen Godmer , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer