Partager:
5 novembre 2020

Alexander D’Alesio

« Kevin Bazinet est mon professeur, mon mentor, mon inspiration, mon ami »

Du haut de ses 15 ans, Alexander D’Alesio vient tout juste de lancer sa nouvelle composition intitulée « On And On », le 21 octobre, réalisée aux côtés de Sonny Black (Corneille, K.Maro et Shy’m) et son équipe. Chanson qui raconte l’histoire d’un adolescent ambitieux et fonceur qui choisit de ne reculer devant rien. Avec cette chanson, il souhaite encourager les jeunes à poursuivre leurs rêves.

Kathleen Godmer , journaliste

Avec Kevin, il a eu l’occasion d’offrir plusieurs prestations musicales. « Je suis allé plusieurs fois, avec Kevin, dans les Laurentides et à Mont-Laurier. On a fait des spectacles, on a visité sa famille. C’est vraiment incroyable chez vous. Les paysages sont merveilleux », a mentionné Alexander.
Avec Kevin, il a eu l’occasion d’offrir plusieurs prestations musicales. « Je suis allé plusieurs fois, avec Kevin, dans les Laurentides et à Mont-Laurier. On a fait des spectacles, on a visité sa famille. C’est vraiment incroyable chez vous. Les paysages sont merveilleux », a mentionné Alexander.
© (Photo gracieuseté)

« Je suis Italien. Ce sont mes grands-parents qui sont venus d’Italie. Mes parents et moi sommes nés au Québec. J’habite Montréal et je parle trois langues; français, anglais et italien. Je chante aussi dans les trois langues. J’ai commencé à chanter dans des chorales dès mon plus jeune âge. J’ai aussi participé à plusieurs concours de chant, ce qui m’a permis de beaucoup apprendre », a partagé le jeune homme.

Quand on lui parle d’inspiration, tout de suite le jeune artiste mentionne son professeur de chant et mentor, Kevin Bazinet, originaire de la région et gagnant de la troisième édition de l’émission La Voix.

« C’est en 2017 que j’ai commencé à travailler avec Kevin. Ça m’a amené à me développer énormément comme jeune artiste. Ce gars-là m’a vraiment inspiré dès le début. Il m’a interpellé parce qu’il a réussi malgré le fait qu’il a vécu l’anxiété. Toute sa musique, sa création et sa force sont basées sur sa dépression passée, ses problèmes d’anxiété, l’insécurité et avec ça, il transmet une grande sagesse. Ça vient beaucoup me chercher », a confié Alexander.

« Là, je veux poursuivre ma carrière solo, tout en continuant à évoluer sur le plan artistique. J’aimerais beaucoup écrire plus de chansons originales comme j’ai fait pour ce premier album. Dans mes chansons, je parle du manque de confiance en soi, de dépression, d’anxiété. Je veux prendre ces sujets et les rendre plus positifs, je veux montrer qu’il y a de l’espoir. Les messages autour de nous sont trop souvent négatifs. Ce sont des sujets qui me touchent. Pas nécessairement parce que je les ai vécus moi-même, mais parce qu’il y a des gens autour de moi qui ne l’ont pas eu facile », a expliqué le jeune chanteur.

« Je connais les difficultés du métier. Si la carrière arrête, je ne sais pas précisément ce que je veux faire, mais ce sera en lien avec les milieux d’aide. J’aime l’école et ça va bien. Je suis du genre à toujours faire de mon mieux. À l’école, j’adore, les sciences, c’est une autre passion. Je souhaite prendre toutes les opportunités d’apprendre sur tout et de tout le monde; autres artistes, professeurs, etc. », a-t-il précisé.

La carrière d’Alexander semble vraiment prendre son envol. Talentueux, impliqué et voulant toujours donner le meilleur de lui-même, le jeune homme est un auteur-compositeur-interprète, qui, malgré son jeune âge, a une grande expérience à son actif.

Partager:

Kathleen Godmer , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer