Partager:
18 novembre 2020

Ajout de 65,5 M$ de mesures supplémentaires

Québec bonifie son aide financière au secteur touristique

La ministre du Tourisme Caroline Proulx a dévoilé le 18 novembre de nouvelles mesures afin de soutenir l’industrie touristique, qui pourrait avoir un hiver difficile en raison du contexte sanitaire.

Maxime Coursol

Les sites d’hébergement de plus petite taille auront droit à une aide financière immédiate de Québec.
Les sites d’hébergement de plus petite taille auront droit à une aide financière immédiate de Québec.
© (Photo L’info du Nord – Archives)

Au total, ce sont 65,5 M$ qui seront mis à la disposition des entreprises touristiques et des regroupements défendant les intérêts de cette industrie. La part du lion de cette nouvelle aide ira aux établissements de pourvoirie, aux gîtes et aux établissements hôteliers de 4 à 299 chambres. Au total, 38 M$ leur seront versés pour assumer leurs frais fixes: taxes, factures d’électricité, etc.

Pour se qualifier pour cette aide, les établissements devront démontrer une baisse d’au moins 30% du montant perçu dans le cadre de la taxe sur l’hébergement (TSH), pour les deuxième et troisième trimestres de 2020 combinés, par rapport à la même période en 2019. Le montant versé compensera la totalité de l’écart entre les deux années, ou un maximum de 200 000$ par établissement.

Cap sur la relance

Soucieuse également de voir l’industrie touristique québécoise se positionner en vue de la relance éventuelle du secteur, la ministre Proulx a également annoncé quatre autres enveloppes qui visent à soutenir ses efforts en ce sens. D’abord, une aide de 17 M$ sera spécifiquement adressée aux régions de Montréal, Québec et l’Outaouais, pour les entreprises considérées comme stratégiques pour y offrir une offre touristique emblématique. Tourisme Montréal recevra aussi 2,5 M$ pour la relance du tourisme d’affaires.

Les deux autres enveloppes sont plus intéressantes pour nos régions: d’abord, 5 M$ seront octroyés à l’Alliance de l’industrie touristique du Québec, qui utilisera cette somme pour la promotion du Québec comme destination touristique. Comme l’indique la ministre du Tourisme, « nous sommes conscients que la clientèle internationale ne sera pas de retour bientôt, mais lorsqu’elle pourra éventuellement voyager, il faut être prêt à lancer des campagnes de promotion tout de suite. En attendant, les actions menées viseront à inciter les Québécois et les Canadiens des autres provinces à venir chez nous. »

Enfin, le gouvernement versera 3 M$ sur trois ans au Conseil québécois des ressources humaines en tourisme. Celui-ci mettra en place « des outils, des services et de l’accompagnement pour favoriser l’attraction et la rétention de la main-d’œuvre en tourisme », surtout pour les plus gros employeurs de l’industrie, comme la Station Mont-Tremblant par exemple. Cette aide visera aussi à développer les compétences au sein des entreprises touristiques, notamment par la mise en place de formations adaptées aux besoins du marché du travail.

Signalons en terminant que d’autres annonces sont à venir sous peu, notamment certaines plus spécifiques pour les régions.

Partager:

Maxime Coursol

  • Courriel

À ne pas manquer