Partager:
30 décembre 2020

Lac-Saint-Paul

On pourra enfin réaliser le carnet de santé de l’église

Au début du mois d’octobre, la députée Chantale Jeannotte annonçait l’octroi, par le biais du Programme visant la requalification des lieux de culte excédentaires patrimoniaux, d’une somme de 14 735$ à la Municipalité de Lac-Saint-Paul pour une éventuelle transformation de l’église Saint-Paul. Le directeur général de la Municipalité confirme que cette somme servira à la réalisation du carnet de santé de l’église, première étape d’un plus grand projet.

Kathleen Godmer , journaliste

La subvention de de 14 735$ reçue dans le cadre du Programme visant la requalification des lieux de culte excédentaires patrimoniaux permettra à la Municipalité de Lac-Saint-Paul de pouvoir enfin réaliser le carnet de santé de l’église, qui pourrait être appelée à changer de vocation.
La subvention de de 14 735$ reçue dans le cadre du Programme visant la requalification des lieux de culte excédentaires patrimoniaux permettra à la Municipalité de Lac-Saint-Paul de pouvoir enfin réaliser le carnet de santé de l’église, qui pourrait être appelée à changer de vocation.
© (Photo L’info de la Lièvre – Archives)

Rappelons qu’en juin dernier, le directeur général, Guillaume Ratelle, avec expliqué que suite à l’achat, du bâtiment par la Municipalité, le conseil souhaitait réaliser un carnet de santé de l’église Saint-Paul dans le cadre d’un projet de requalification de cette dernière.

Sans encore avoir une idée précise sur ce que deviendra l’église, la Municipalité pourra maintenant, avec la somme reçue, entamer les démarches pour avoir un portrait juste de l’état du bâtiment.

« Le carnet est la première étape d’un processus qui pourrait mener à un changement de vocation. Avant de faire des projets, on cherche à savoir les sommes qui pourraient devoir être investies. On parle d’abord de la mise à niveau des lieux (fondation, structure, toiture). Pour la suite, plusieurs facteurs devront être pris en compte », avait confié M. Ratelle à l’époque.

Même si dernièrement une rumeur veut que l’église devienne une salle multifonctionnelle, du côté de la Municipalité, on affirme que ce ne sera qu’une fois qu’on pourra se faire une idée claire de l’état des lieux et de ses besoins, qu’on décidera si on donne suite à des projets plus poussés.

« L’objectif principal du carnet de santé est de savoir s’il y a possibilité de sauver le bâtiment, de le récupérer, puisque les églises sont appelées à disparaître. Cette première étape va nous donner une idée des coûts, une idée de grandeur d’un projet potentiel. C’est avec une étude d’avant-projet et une consultation de la population en même temps qu’on va savoir si on va de l’avant. (…) Des idées pour transformer l’église on en a, mais rien ne sera fait ou décidé avant d’avoir consulté nos citoyens, c’est très important », a mentionné le directeur général le 21 octobre dernier.

Partager:

Kathleen Godmer , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer