Actualité

  • Impossible pour l’instant de récupérer des effets personnels à l’école

    Alors que les établissements scolaires ont fermé leurs portes il y a déjà trois semaines, il n’est toujours pas possible pour les parents et employés d’y récupérer des effets personnels, et ce, pour des raisons de santé publique. « Sur la base des plus récentes informations relatives à l’évolution épidémiologique du virus, la Santé publique nous a recommandé de surseoir à toute opération visant à permettre la récupération de matériel dans tous les établissements scolaires et d’enseignement supérieur » a indiqué le ministre de l’Éducation Jean-François Roberge le 1er avril. « Je demande donc à tous les responsables d’établissements de suspendre immédiatement les démarches entreprises pour rendre de telles opérations possibles, et ce jusqu’à nouvel ordre », poursuit le ministre. « Bien que je suis conscient des inconvénients pour de nombreux parents et membres du personnel, la santé et la sécurité doivent primer sur toute autre considération. » La nouvelle est tombée mercredi, alors que Québec annonçait que quatre nouvelles régions feraient désormais l’objet de points de contrôle pour limiter les déplacements non essentiels.

  • Défi-Autonomie d’Antoine-Labelle suspend la plupart de ses services d’aide

    À la suite d’une nouvelle directive émise par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) à l’effet que seuls les services essentiels donnés par les entreprises d’économie sociale en aide à domicile (EÉSAD) pourront continuer d’être délivrés dans les milieux de vie des personnes en perte d’autonomie, Défi-Autonomie tient à informer l’ensemble de ses usagers et le reste de la population que les services d’aide à la vie domestique non essentiels comme l’entretien de la maison et l’entretien ménager lourd (grand ménage) seront suspendus. Défi-Autonomie continuera d’offrir à ses usagers les services essentiels dont la cessation pourrait compromettre l’intégrité ou la sécurité de l’usager comme les services d’assistance personnelle, le répit, les courses et les préparations de repas. Un regard est porté sur chaque situation où l’usager bénéficie de services afin de s’assurer que l’interruption ne compromette pas l’intégrité ou la sécurité de l’usager. Défi-Autonomie rappelle qu’en tout temps, ses préposés prennent les mesures préventives adéquates en matière d’hygiène.

  • Mise à jour du CISSSLAU - Un nouveau cas dans Antoine-Labelle

    Un nouveau cas de coronavirus a été confirmé dans la MRC d’Antoine-Labelle, le 2 avril en après-midi, portant à sept le nombre total de personnes infectées dans les Hautes-Laurentides. 

  • COVID-19 - La tolérance, c’est terminé

    La patience a ses limites et le premier ministre François Legault en a fait la démonstration lors de son point de presse du 2 avril. Face aux gens qui continuent de se rassembler et aux entreprises non essentielles qui continuent de fonctionner, il a appelé les services policiers de la province à se montrer « moins tolérants ».

  • Respect des consignes    -  François Legault demande aux policiers d’être « moins tolérants »

    La patience a ses limites et le premier ministre François Legault en a fait la démonstration lors de son point de presse du 2 avril. Face aux gens qui continuent de se rassembler et aux entreprises non essentielles qui continuent de fonctionner, il a appelé les services policiers de la province à se montrer « moins tolérants ». Plus de détails suivront.

  • COVID-19 - Seulement six cas confirmés dans la MRC d’Antoine-Labelle

    La MRC d’Antoine-Labelle est l’un des territoires les moins touchés par la COVID-19 dans les Laurentides, selon les données rendues publiques par le Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides (CISSSLAU) le 2 avril. 

  • Sainte-Anne-du-Lac - Fermeture du pont au-dessus de la rivière McCormick

    Le ministère des Transports tient à informer la population que depuis le 1er avril, le pont au-dessus de la rivière McCormick, sur le chemin de la Rivière-Tapani à Ste-Anne-du-Lac, est complètement fermé pour une période indéterminée à cause des inondations. Un détour est possible par le réseau municipal. Les usagers de la route sont invités à suivre la signalisation en place. Pour plus d’information à propos de cette entrave, consultez le Québec 511.

  • Pour conseiller les entreprises porteuses des régions  - Lancement d'une cellule d’aide « PME-911 »

    Inno-centre, la Fédération québécoise des municipalités (FQM) et Fonds locaux de solidarité FTQ lancent une cellule d’aide « PME-911 » pour conseiller les entreprises porteuses des régions.

  • Resserrement des déplacements - La Macaza félicite le gouvernement du Québec

    Les élus de la Municipalité de La Macaza considèrent qu’il était temps d’appliquer un resserrement des allées et venues dans les Hautes-Laurentides. La mairesse, Céline Beauregard : « Nous recevons chaque jour plusieurs appels de nos citoyens et citoyennes qui voient un achalandage accru de véhicules sur nos chemins à La Macaza, c’est certain que cela est insécurisant ». Le gouvernement Legault a pris la décision, le 1er avril, que les déplacements seraient limités dans quatre régions, dont la MRC d’Antoine-Labelle. En limitant ainsi les entrées et les sorties, la santé publique croit pouvoir limiter et prévenir davantage la propagation de la COVID-19. « Nous espérons que les gens comprendront que ces mesures sont une question de vie ou de mort. Il faut que les gens saisissent qu’ils ne doivent pas venir se promener au chalet. Restez chez vous. Nous serons heureux de vous revoir tous en santé lorsque la situation sera redevenue normale », a indiqué Mme Beauregard. Selon la MRC, des postes de contrôles routiers seront érigés pour contrôler les entrées dans la région et ce sont des patrouilleurs de la Sûreté du Québec qui procéderont aux vérifications.

Page 6 de 252