Arts et culture

  • Matt Lang - Water Down the Whiskey fait fureur

    Lancé à la fin de l’été, le premier single du prochain album de Matt Lang fait fureur sur les radios country canadiennes. Au moment d’écrire ces lignes, Water Down the Whiskey est la chanson la plus ajoutée sur les stations country du pays depuis sa sortie. Le single cumule plus de 300 000 écoutes sur les plateformes numériques. Un vidéoclip de la chanson a d’ailleurs été récemment lancé. Le spectacle de l’artiste originaire de Maniwaki affiche complet le 28 novembre prochain à l’Espace Théâtre de Mont-Laurier.  

  • Dan Bigras à Mont-Laurier - « Si on veut parler de dignité, il faut parler d'indignité »

    C'est le 31 octobre dernier au Café de la Gare à Mont-Laurier que s'est tenue la conférence humanitaire de Dan Bigras. L'événement présenté dans le cadre de la campagne de financement de Centraide et, par la bande, de celle de la Maison Lyse-Beauchamp pour son projet de logements sociaux, s'est avéré un franc succès. 

  • Roch Voisine - « Un peu comme un rendez-vous intime »

    Roch Voisine sera de passage à l’Espace Théâtre le 9 novembre prochain pour présenter son spectacle Roch Acoustique. Voix, guitares et clavier se marieront pour offrir une formule intime et acoustique qui revisite ses grands succès et fera découvrir l’artiste d’une façon différente. Le Courant s’est entretenu avec lui pour en savoir plus.

  • Théâtre - Benoit Éthier présente au public « L’Idéal ment »

    Tel un bon vin, le texte de Benoit Éthier prend toute sa saveur lorsqu’on le laisse décanter.  Empli de jeux de mots et de réflexion sur la vie de retraité, la pièce de théâtre « L’Idéal ment » écrite par l’auteur du roman « La Montagne du Diable », séduit non par sa fraicheur mais plutôt par sa profondeur et son appel à la vivacité d’esprit. Humour sous-entendu!

  • Les promoteurs de bonne heure - Acquisition de la bâtisse de l’ancienne épicerie sur la rue Principale à Lac-du-Cerf

    Le 28 octobre dernier, après plusieurs mois de démarches, le nouvel organisme de Lac-du-Cerf, Les promoteurs de bonne heure, est devenu propriétaire de la bâtisse de l’ancienne épicerie du village, alors vacante depuis un an.  L’endroit revivra donc, mais selon un tout autre usage. 

  • Beaucoup plus que des livres - La nouvelle ère des bibliothèques

    Bibliothécaire depuis 30 ans, la directrice générale du Réseau BIBLIO des Laurentides (RBL), JoAnne Turnbull, n’avait jamais vu autant d’intérêt des municipalités envers leur bibliothèque que maintenant. « Aujourd’hui, les bibliothèques c’est bien plus que le prêt de livres », dit-elle. 

  • Mathieu Gotti : Au grands maux les grands ménages

    Du 7 novembre 2019 au 11 janvier 2020, Mathieu Gotti invite le public à se projeter dans un futur où l’humanité laisse derrière elle tous ses outils et ses structures. Les animaux, obligés de s'adapter à ce nouvel environnement, utilisent de façon incongrue les vestiges des hommes. Désirant aborder la thématique des changements climatiques et nous invitant à la réflexion, Mathieu Gotti se détache du discours moraliste et imprègne son travail d'une touche de parodie. En contraste avec le mode de vie et de production effréné dans lequel nous baignons, l'artiste utilise des méthodes traditionnelles de taille sur bois afin de créer des sculptures qui narrent de façon humoristique et univoque l'histoire des animaux et de leurs issues. Le vernissage de cette exposition aura lieu sous la forme d’un 5 à 7, le 7 novembre prochain, au Centre d’exposition de Mont-Laurier (photo : gracieuseté).

  • Inauguration de la bibliothèque municipale de Kiamika

    C’est en présence des conseillers et de citoyens que le maire Michel Dion a inauguré, le 26 septembre dernier, la bibliothèque municipale de Kiamika. Au cours de la dernière année, des rénovations ont été faites pour rendre le lieu plus accessible et dynamique. Ce projet a été réalisé grâce au soutien financier du Gouvernement du Québec; d’abord pour l’installation d’un monte-personne et aussi pour les travaux de rénovation et l'achat de mobilier. La somme totale des travaux effectués est de 166 000 $, dont 60 % ont été subventionnés. « Dans une municipalité comme la nôtre, une bibliothèque est la principale infrastructure culturelle. Il est donc primordial de tout mettre en oeuvre pour favoriser sa fréquentation et offrir des services de qualité. L'objectif majeur d'une bibliothèque est de mettre les savoirs à la portée de tous en abattant l'une des barrières sociales majeures : l'accès à la culture », a déclaré M. Dion.

  • Inauguration de la bibliothèque municipale de Kiamika
Page 1 de 54