Partager:
25 février 2020

Défi du parc

La montagne du Diable accueille près de 200 participants

Le temps était vraiment idéal au cours de la fin de semaine dernière pour participer au Défi du parc 100 km. Organisé par le Parc régional Montagne du Diable (PRMD) et les Amis de la Montagne, l’événement, qui se faisait au profit de la construction d’un nouvel abri en montagne, a permis d’amasser environ 2 000 $.

Murielle Yockell , Journaliste

Le Défi du parc 100 km tenu au Parc régional de la Montagne du Diable en est déjà à sa 3e édition.
Le Défi du parc 100 km tenu au Parc régional de la Montagne du Diable en est déjà à sa 3e édition.
© (Photo L’info de la Lièvre – Murielle Yockell)

« Cela a vraiment bien été pour le défi, rapportait la responsable des communications, Andréanne Charbonneau. Il faisait super beau, ce qui est vraiment plus facile d’avoir des équipes. En tout, on avait 27 inscriptions, seul ou en équipe, ce qui était pas mal la même chose que l’an passé. Il y avait de la raquette, mais la majorité des participants ont choisi le ski. Les conditions (des pistes de ski de fond) étaient vraiment parfaites. Des équipes ont même atteint leurs 100 kilomètres dans la journée de samedi, même s’ils avaient trois jours pour le faire. » 

Côté organisation, les équipes de bénévoles sont bien rôdés. « Une fois que les équipes sont inscrites, il suffit de s’assurer que les conditions de ski soient idéales et d’identifier les participants. Nous avons toujours les Amis de la Montagne qui sont de très bons bénévoles; c’est pour cela que ça va très bien », poursuit Mme Charbonneau.

Plusieurs enseignants et élèves des écoles de la région participent gratuitement et en grand nombre à l’événement durant la première journée du défi.

Qu’en pensent les participants?

Toujours aussi adepte de sports, Patrice Deslauriers a fait le 100 km afin pour tester ses limites personnelles. « En plus, c’est agréable de le faire dans un décor aussi magnifique que le Parc régional Montagne du Diable », souligne le principal intéressé. 

Du côté des groupes, Stéphanie Hamel de Mont-Laurier faisait partie d’une équipe de cinq personnes, dont une femme enceinte parmi leur groupe : « La température était idéale! C’est la première fois que je pouvais y participer. Ce genre d’événement est vraiment fait pour dépasser nos limites personnelles et nous faire sortir de notre zone de confort parce qu’on avait un défi personnel à réaliser. Hier (vendredi soir), on a attendu qu’il fasse noir pour faire une randonnée de raquettes. C’était beau, cela faisait différent. On est tellement en forêt et en nature. Le ciel était tout étoilé, il n’y avait pas de nuage, il ne faisait pas trop froid ».

Défi du parc 100 km

Que ce soit seul, en famille, en équipe, pour le plaisir ou dans un but plus compétitif, le Défi du parc consiste à parcourir en trois jours 100 kilomètres parmi les sentiers du Parc régional de la Montagne du Diable dans l’une ou plusieurs des disciplines suivantes : le ski de fond classique, pas de patin, nordique, hok ou de la raquette. 

L’événement se déroule dans une ambiance entièrement familiale et conviviale où seul le plaisir est  de mise.

Construction d’un abri de jour

Le PRMD prévoit construire dès la fin de l’été 2020, soit en septembre et octobre, un abri de jour au sommet de la montagne Belzébuth. Le coût de cette construction est estimé à 60 000$. Pour ce faire, le PRMD a bénéficié d’une aide financière de 48 000$ de Tourisme Laurentides. 

Le Défi du parc 100 km est une des activités permettant d’amasser des fonds pour ce projet. 

Galerie de photos

    54-SPO-DeFI DU PARC 100KM-MY-M1-620M-2.JPG
  • 1/1
Partager:

Murielle Yockell , Journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer