Partager:
18 novembre 2020

Pour des événements survenus dans la région

Un homme de 45 ans fait face à 29 chefs d’accusation

Trois mandats d’arrestation ont été lancés contre un individu pour des infractions survenues à Mont-Laurier et Saint-Aimé-du-Lac-des-Îles entre le 14 août et le 18 novembre 2019.

Gilles C. Poirier , journaliste judiciaire

© (Photo gracieuseté – SQ)

L’homme a été accusé le 9 novembre 2020 au palais de justice de Mont-Laurier de 29 chefs d’accusation. Il fait face à des accusations de plusieurs introductions par effraction, de voies de fait, de voies de fait armées, de méfaits, de vols et de fraude. Ces événements sont survenus à plusieurs reprises entre août 2019 et novembre 2019.

Lors de l’émission des mandats d’arrestation, l’accusé demeurait à Lachute mais aurait habité dans la région de Mont-Laurier.

Au cours d’une introduction par effraction, il aurait agressé sa victime en lui infligeant des lésions corporelles. Il aurait volé à plusieurs victimes un véhicule VTT, de l’argent, un cinéma maison, des bijoux, portefeuille, sacs à main et autres objets. Il aurait volé également à quatre victimes des cartes de crédit qu’il aurait utilisées dans sept dépanneurs et stations-service de Mont-Laurier.

Il aurait également volé, dans deux entreprises de Mont-Laurier, un véhicule VTT, des outils, des ordinateurs et du fil de cuivre.

La Procureure aux poursuites criminelles et pénales s’est opposée à sa remise en liberté. Il reviendra devant le tribunal pour son enquête sur remise en liberté pour convaincre le juge de le remettre en liberté jusqu’à la fin des procédures. 

Partager:

Gilles C. Poirier , journaliste judiciaire

  • Courriel

À ne pas manquer